29 mars 2019 –

La semaine dernière, j’ai envoyé à Amazon, une liste mentionnant une centaine de revues et ouvrages négationnistes vendus par leur biais et leur ai demandé qu’ils soient retirés sans délai de leur site.  Peu après cet envoi, j’ai pu constater qu’ils avaient en effet été supprimés.

 

Robert Faurisson, Écrits Révisionnistes (La collection complète) :

Maurice Bardèche, Nuremberg ou la Terre promise :

 

Je remercie Amazon d’avoir réagi si rapidement à ma demande. C’est, je crois, une petite victoire pour tous ceux qui luttent contre la diffusion du négationnisme et de la haine.

Hélas, le travail n’est pas fini. Certains ouvrages et revues que j’avais signalés se retrouvent sous d’autres liens, mis en vente soit par Amazon lui-même, soit par d’autres vendeurs (Ainsi, l’ouvrage ci-dessous, Les mythes fondateurs de la politique israélienne de Roger Garaudy). Dans les prochains jours, j’enverrai à Amazon les détails sur les ouvrages et revues négationnistes encore en vente. Malgré mon intervention et la bonne volonté d’Amazon de soustraire les ouvrages incriminés, il reste malheureusement possible que de nouveaux livres négationnistes soient encore mis en ligne dans l’avenir. Cependant, et puisqu’il semble que l’aval de Amazon ne soit pas automatiquement requis, le problème pourrait être facilement contourné, à mon avis, en affinant le système de filtrage des ouvrages mis en ligne.

 

Roger Garaudy, Les mythes fondateurs de la politique israélienne :

A la suite de la publication de ce livre, Roger Garaudy fut condamné, en 1998, pour contestation de crimes contre l’humanité, diffamation raciale et provocation à la haine raciale.

 

Amazon n’est pas le seul à présenter et à vendre des ouvrage répréhensibles, dont certains sont interdits de diffusion sur le territoire national1. D’autres grandes plateformes en effet, la Fnac.fr par exemple, vendent aussi des ouvrages négationnistes.

 

Par exemple :

Robert Faurisson, Mémoire en défense (contre ceux qui m’accusent de falsifier l’Histoire : la question des chambres à gaz) sur Fnac.fr :

 

 

Comme le stipulait l’arrêté du Journal officiel du 19 décembre 1994 pour l’ouvrage négationniste de J. Graf, l’holocauste au scanner, la mise en circulation de cet ouvrage « est de nature à causer des dangers pour l’ordre public en raison de l’apologie des crimes contre l’humanité et de la contestation de l’existence de ces crimes qu’il contient, et de la provocation à l’égard des anciens déportés et des familles des victimes de ces crimes qu’il constitue». L’arrêté du ministère de l’Intérieur ajoutait que «la circulation, la distribution et la mise en vente de l’ouvrage sont interdites sur l’ensemble du territoire ».

De même, tous les ouvrages négationnistes ne devraient pas se retrouver diffusés sur des grands sites de vente en ligne.

 

Fermer le menu
Partagez
Partagez
Tweetez