9 octobre 2019 –

Selon le centre américain de surveillance des mouvements extrémistes SITE, l’un des auteurs (27 ans) de l’attentat de Halle en Allemagne a publié une vidéo sur Internet dans laquelle le terroriste affirme que « l’holocauste n’a jamais existé » et que « les Juifs sont à l’origine de tous les problèmes ».

De la mouvance néo-nazie, ces militants extrémistes font du négationnisme une évidence. C’est ainsi que nous l’explique l’ouvrage autobiographique de Heidi Benneckenstein, Coupable en toute innocence, Liana levi, 2018, traduit de l’Allemand, Ein deutsches Mädchen. Mein Leben in einer Neonazi-Familie, 2017.

Ancienne néo-nazie allemande de 27 ans, née dans une famille où l’on cultivait la nostalgie du IIIe Reich et le négationnisme, Heidi Benneckenstein raconte dans un témoignage glaçant sa jeunesse dans des camps d’embrigadement néo-nazis où l’objectif est de former la « prochaine génération de nazis » et « d’endurcir la race allemande ». Elle ajoute que ces adolescents sont préparés au « jour X », le jour de la révolution nationale où il leur faudra prendre les armes.

Dans un entretien à Vice publié en 2016, elle explique son négationnisme ainsi : « Cela faisait tellement longtemps que j’étais négationniste que j’ai mis du temps avant de retrouver un esprit critique ».

Élément incontournable pour comprendre le « réveil » et le danger de ces mouvements néo-nazis européens (si tant est qu’on puisse parler de réveil, car ces mouvements ont toujours été présent depuis la Seconde Guerre mondiale), leur négationnisme ancré dans leur idéologie les déculpabilise de leur antisémitisme actuel. Puisque les négationnistes affirment, haut et fort, que le génocide des Juifs est une supercherie de l’histoire, les Juifs ne sont plus des victimes de ce crime, mais des menteurs, les passions nazies, non seulement ne sont plus coupables, mais elles sont légitimes.

Il est essentiel de réaliser que le combat contre l’antisémitisme actuel est inséparable de celui contre le négationnisme et que ces deux idéologies, intrinsèquement liées, peuvent hélas mener à la violence que l’on vient de vivre en Allemagne.

Fermer le menu
Partagez
Partagez
Tweetez