24 janvier 2019 –

TORONTO – Les deux dirigeants d’un journal gratuit de la région de Toronto qui préconisent la légalisation du viol et nient l’Holocauste ont été reconnus coupables, jeudi, d’incitation à la haine, contre les femmes et les Juifs. (…)

Le journal évoquait aussi un complot juif mondial, assoiffé de sang. Le procureur Flumerfelt a déclaré que l’imagerie générale décrivait les Juifs comme des diables, avec des langues de serpent et des mains de reptiles. Le journal prétendait aussi que les Juifs étaient à l’origine des attentats terroristes du 11 septembre 2001 et que la Shoah était un mythe juif pour renforcer leur contrôle sur le monde. (…)

Le gouvernement fédéral a interdit à Postes Canada de distribuer ce journal.

–––– Lire la suite dans Metro

 

Fermer le menu
Partagez
Partagez
Tweetez