21 oct. 2018 –

R. Faurisson est mort le 21 octobre à Vichy. Une nouvelle étape du négationnisme français s’ouvre, car si le négationniste s’était auto-proclamé le fils spirituel de P. Rassinier, R. Faurisson n’a pas de second pour le remplacer. « Théoricien » du négationnisme (Il faut dire qu’il s’est beaucoup inspiré de A. Butz), universitaire français, maillon incontournable du négationnisme internationale, il a su s’imposer très vite dans la mouvance négationniste, cachant son antisémitisme viscéral et ses contacts néo-nazis.

–––– Sur R. Faurisson, lire : V. Igounet, Robert Faurisson: Portrait d’un négationniste.

Fermer le menu
Partagez
Partagez
Tweetez